Accompagnement en Organisation

L’accompagnement des artisans

La stratégie d’entreprise prends seconde place pour beaucoup, la première étant la commande, le client, la rentrée d’argent, les factures. Le reste c’est de l’administrative, souvent vu comme étant rébarbatif, un coût.

Le comptable gère la partie financière, alors qu’il y a mainte d’autres considérations. Il y a la chambre de commerce, les formations, qui est tout à fait positive mais au quotidien un artisan est relativement seul.

L’objectif, n’est pas de faire le boulot stratégique à la place de l’artisan, ni de s’imposer ou d’être omniprésent, mais de faire un bilan ponctuel, un suivi régulier, d’analyser conjointement, mais objectivement.

C’est surtout d’établir les objectifs stratégiques et le système décisionnel de l’artisan qui permet sa concrétisation, suivi tant au niveau des objectifs qu’au quotidien.

Si le conseiller est extérieur à l’entreprise, il peut dire les mots justes, mais tout en comprenant le poste du chef d’entreprise.

Le conseiller doit:

Comprendre l’entreprise, le chef d’entreprise et son besoin de se développer, mais aussi
connaître ‘le droit chemin’: les contraintes financières générales et spécifiques

Il comprends aussi le train de vie, la façon de travailler de l’artisan et de sa petite entreprise.

Le conseiller peut:

S’impliquer dans l’élaboration de la stratégie, dans son exécution, dans l’établissement, la définition, la gestion et l’exécution du projet.

Mais si le conseiller s’investit dans les enjeux de l’entreprise, il ne sera jamais pour autant à la place des dirigeants, ni des employées.